Gestion des permissions sur Android M

capmobileadminApplication Mobile, Non classéLeave a Comment

Google a dévoilé il y a quelques semaines les prémices de la prochaine version d’android, baptisée « M ».

Beaucoup d’annonces et d’évolutions ont été dévoilées dont une particulièrement attendues de tous les éditeurs d’applications : La gestion fine des permissions sur Android.

A quoi servent les permissions sur Android ?

Les permissions permettent à une application d’accéder à des fonctionnalités clés du système. Afin de sécuriser cet accès l’application demande à l’utilisateur son accord pour récupérer et traiter les données issues de ces fonctionnalités clés.

La liste des permissions disponible est très longue mais on peut notamment citer :

  • L’accès à la caméra
  • L’accès à la position GPS
  • L’accès au microphone

Google IO 2015  - Permissions

Comment les permissions sur Android fonctionnaient jusqu’ici ?

Actuellement, et en attente de la nouvelle version d’Android, les permissions sont demandées à l’utilisateur à un seul et même moment : au téléchargement de l’application.

Lorsqu’un utilisateur télécharge une application via le Google Play Store, le service lui présente le listing de l’ensemble des permissions demandées par l’application.

Google IO 2015  - Ex Permissions

 

Ces permissions sont toutes susceptibles d’être utilisées par l’application, mais cela dépend en fait de l’usage réel de l’utilisateur. Une application peut par exemple demander la permission d’accéder au microphone car celle-ci présente une fonction d’enregistrement d’un message vocal, mais si l’utilisateur n’utilise pas cette fonction, la permission est demandée inutilement.

Quels sont les changements ?

Avec Android M c’est terminé. Google intègre dans son OS un système de demande de permission « A la volée » (comme sur l’OS concurrent).

L’utilisateur télécharge alors une application ne requérant aucune permission, et autorise l’application uniquement lorsque celle-ci a besoin d’accéder aux données.

Exemple demande de permission Android M

Charge alors aux développeurs d’applications sur Android d’intégrer des processus spécifiques lorsque l’utilisateur refuse 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *